B-01 SOINS DE SANTÉ AU CANADA 

  1. Toute vision, actuelle ou renouvelée, pour les soins de santé au Canada subventionnés par l’État doit reposer sur les cinq principes historiques de la Loi canadienne sur la santé (1984) (universalité, accessibilité, intégralité, transférabilité et gestion publique). Ces principes sous-tendront toutes les interventions de l’ACER-CART sur les soins de santé au Canada.
  1. Le gouvernement fédéral est un partenaire essentiel des provinces dans la prestation des soins de santé. Entre autres, il a la responsabilité de définir les normes nationales pour les soins de santé et de fournir, en supplément au financement du gouvernement provincial, des fonds suffisants pour assurer la mise en œuvre de ces normes nationales. L’ACER-CART soutiendra, dans la mesure du possible, les efforts du gouvernement fédéral pour actualiser les normes nationales et veiller à leur mise en œuvre.
  1. L’accès opportun aux soins de santé et aux services requis, offerts par un personnel médical qualifié, dans la langue officielle du choix du patient (2005), constitue le droit de tous les Canadiens et Canadiennes, indépendamment de leur lieu de résidence, leur situation financière ou leur état de santé.
  1. Les soins de santé doivent inclure l’éducation, la prévention, le diagnostic et la consultation et constituer l’élément autour duquel tous les soins de santé s’articulent dans un système de soins de santé complet au Canada.
  1. Les personnes aînées constituent une proportion croissante des membres de la société canadienne. Elles ont des besoins spéciaux et l’ACER-CART, en leur nom, recommande vivement aux décisionnaires d’adopter une approche intégrée en matière des soins de santé, approche qui assurera aux aînés et aînées une forme d’indépendance correspondant à leur vécu et qui leur donnera, au moyen de soins à domicile, dans des centres hospitaliers de longue durée et en contexte hospitalier, une qualité de vie et une mort dans la dignité.
  1. De nombreux Canadiens et Canadiennes dépendent des médicaments pour survivre. Compte tenu de la proportion de personnes aînées formant la population canadienne et de leurs besoins particuliers, il est obligatoire de réviser les coûts relatifs aux médicaments qui leur sont nécessaires. Cet examen doit comprendre, entre autres, la façon dont sont prescrits les médicaments d’ordonnance à une population vieillissante et les avantages pouvant découler d’une approche plus holistique du traitement médical. L’ACER-CART croit qu’une médication adéquate doit être une composante essentielle du programme national des soins de santé.
  1. Tous les citoyens et citoyennes du Canada ont droit aux soins de santé primaires. Des raisons telles que l’efficacité du système, la rationalisation des interventions chirurgicales et la restructuration des établissements de santé ne ACER-CART ARTICLES 4 2 juin 2013 doivent pas être considérées suffisantes pour priver les citoyennes et citoyens, quel que soit leur lieu de résidence ou leur situation financière, du droit aux soins de santé. Toutefois, ces services doivent être fournis le plus efficacement possible.
  1. Les soins de santé doivent être payés à même les impôts sur le revenu perçus par les gouvernements.
  1. L’accroissement possible des services de santé financés par l’État ne doit pas compromettre l’existence et la qualité des services médicaux assurés actuellement, à l’exception des services jugés non plus essentiels.
  1. Les associations des enseignants et enseignantes à la retraite doivent continuer à contribuer de manière concrète et continue au développement de stratégies des soins de santé, qui puissent profiter aux Canadiens et Canadiennes de tout âge.
  1. L’ACER-CART recommande vivement à tous les paliers gouvernementaux de déterminer ensemble leur part des coûts des soins de santé, de s’engager à la payer chaque année pendant plusieurs années et de rendre publiques ces ententes.
  1. L’ACER-CART croit que les soins à domicile doivent être un élément essentiel du système de soins de santé national.

 

(2002)
(modifié 2005)
(réaffirmé 2010)

Back to The Table of Contents